april 2014 may 2014 june 2014 september 2014 october 2014

25th birthday of Light Cone : Special screenings

from Wednesday 12 September to Saturday 15 September 2007

A selection of essential works from the history of experimental cinema, all belonging to the collection of Light Cone. An opportunity to discover or re-discover some classics!

SEANCE 1 : PHOTOGRAPHIE DU REEL

Wednesday 12 September 2007 at 20h00 - 5.00 € (unique)


Les films de cette séance s'approprient le réel et le révèlent selon une approche quasi-documentaire, neutre, ou bien plus poétique, subjective, ou enfin sous un aspect presque surréaliste.
L'intime dans certains films apparaît de manière brute, crue, ou bien c'est l'ordinaire, dans ses formes, ses textures, qui est sublimé par une lumière qui miroite au creux du réel. Dans cette séance, le réel exerce un pouvoir de fascination qu'il faut capter. On est à la place de celui qui tient la caméra, regarde, contemple le réel, tel un photographe. (format .pdf)


INTERIOR NY SUBWAY, 14TH ST TO 42ND STREET
by AMERICAN MUTOSCOPE BIOGRAPH
1905 / 16 mm / n&b / sil / 6' 00
UN VENT LÉGER DANS LE FEUILLAGE
by Martine ROUSSET
1994 / 16 mm / coul / son / 3' 00
BOUQUETS 21-30
by Rose LOWDER
2001-2005 / 16 mm / coul / sil / 14' 00
LA VACHE QUI RUMINE
by Georges REY
1969 / 16 mm / n&b / sil / 3' 00
LITTLE GIRL
by Bruce BAILLIE
1994-1995 / 16 mm / coul-n&b / sil / 3' 00
MOTHLIGHT
by Stan BRAKHAGE
1963 / 16 mm / coul / sil / 4' 00
LA PIEUVRE
by Jean PAINLEVÉ
1925 / 16 mm / n&b / sil / 10' 00
VAGUES À COLLIOURE
by Jean-Michel BOUHOURS
1991 / 16 mm / coul / son / 6' 00
PUBLIC DOMAIN
by Vivian OSTROVSKY
1996 / 16 mm / coul / son / 13' 00
MARSEILLE VIEUX PORT
by Laszlo MOHOLY-NAGY
1929 / 16 mm / n&b / sil / 9' 00
THE VISITATION
by Nathaniel DORSKY
2002 / 16 mm / coul / sil / 18' 00

SEANCE 2 : VISIONS

Wednesday 12 September 2007 at 22h00 - 5.00 € (unique)


Cette séance nous fait basculer dans l'espace du rêve, du jeu, de l'illusion. Les univers dans lesquels le spectateur est plongé créent de la fiction, du rêve, par le biais d'artifices qui sont parfois ostensiblement montrés par le cinéaste. C'est une séance qui nous fait entrer dans certains cas dans l'art du montage, et de ses potentialités à la fois fictionnelles et humoristiques.
NB : Le titre de cette séance est emprunté au livre de Stan Brakhage, cinéaste expérimental incontournable, et dont la collection possède des films majeurs, Métaphores et visions. (format .pdf)


ROSE HOBART
by Joseph CORNELL
1936-1939 / 16 mm / n&b teinté / son / 17' 25
MOONLIGHT SONATA
by Larry JORDAN
1979 / 16 mm / coul / son / 5' 00
LICHTSPIEL OPUS I
by Walther RUTTMANN
1921 / 16 mm / coul / son / 11' 10
BERLIN HORSE
by Malcolm LE GRICE
1970 / 16 mm / coul / son / 9' 00
ANÉMIC CINÉMA
by Marcel DUCHAMP
1925-1926 / 16 mm / n&b / sil / 8' 25
CROSSING THE GREAT SAGRADA
by Adrian BRUNEL
1924 / 16 mm / n&b / sil / 15' 00
WATCHING FOR THE QUEEN
by David RIMMER
1973 / 16 mm / n&b / sil / 11' 00
DOG STAR MAN : PART II
by Stan BRAKHAGE
1963 / 16 mm / coul / sil / 5' 30
MESHES OF THE AFTERNOON
by Maya DEREN
1943 / 16 mm / n&b / son / 14' 00

SEANCE 3 : EXPLOSION

Thursday 13 September 2007 at 20h00 - 5.00 € (unique)


Cette séance est une anthologie des films qui, des années 50 à aujourd'hui, ont, par différents moyens, cherché à faire imploser l'écran de cinéma, sur un plan formel et/ou conceptuel.
Qu'ils soient films à clignotement (flicker films), nourris de surimpressions, abstraits ou non, ces films libèrent une énergie particulière et font dans certains cas exploser visuellement les formes et les motifs, qui débordent du cadre et se déversent en jets de lumière et de couleurs Dans d’autres cas, le spectateur est appelé à entrer dans une autre dimension, abstraite et cosmique. D'autres enfin, empruntant leurs images à des films déjà existants en se les réappropriant (found footage), font éclater la forme traditionnelle du cinéma mais aussi les conventions sociales véhiculées par certains films plus commerciaux, et souvent avec beaucoup d'humour. (format .pdf)


GYROMORPHOSIS
by Hy HIRSH
1956 / 16 mm / coul / son / 7' 00
T,O,U,C,H,I,N,G
by Paul SHARITS
1968 / 16 mm / coul / son / 12' 00
L'HOMME QUI TOUSSE
by Christian BOLTANSKI
1969 / 16 mm / coul / son / 3' 30
PASSAGE À L'ACTE
by Martin ARNOLD
1993 / 16 mm / n&b / son / 12' 00
ARNULF RAINER
by Peter KUBELKA
1958-1960 / 16 mm / n&b / son / 6' 30
PARTICLES IN SPACE
by Len LYE
1979 / 16 mm / n&b / son / 4' 00
YANTRA
by James WHITNEY
1950-1957 / 16 mm / coul / son / 8' 00
À LA MODE
by Stan VANDERBEEK
1959-1960 / 16 mm / n&b / son / 7' 00
NUESTRA SEÑORA DE PARIS
by Téo HERNANDEZ
1981-1982 / 16 mm / coul / son / 22' 00

SEANCE 4 : ESPACE PAYSAGE

Thursday 13 September 2007 at 22h00 - 5.00 € (unique)


Le paysage se définit comme la perception visuelle d'un environnement, dans l'objectif de créer une représentation fidèle à la perception vécue que peut en avoir un observateur. Les films montrés ici décrivent tous un paysage mais au moyen d’approches radicalement différentes : paysage de nature, paysage urbain, paysage abstrait (limitation de la portée du réalisme et de la représentation), le corps vécu comme paysage (le paysage non plus entendu comme une opposition à la représentation des êtres), etc. (format .pdf)


DRIFT
by Chris WELSBY
1994 / 16 mm / coul / son / 17' 00
SWAMP
by HOLT Nancy & SMITHSON Robert
1971 / 16 mm / coul / son / 6' 00
SEVEN LANDSCAPES
by Scott HAMMEN
1995 / 16 mm / coul / sil / 11' 00
GLIMPSE OF THE GARDEN
by Marie MENKEN
1957 / 16 mm / coul / son / 4' 00
PALME D'OR
by Marcelle THIRACHE
1993 / 16 mm / coul / sil / 4' 00
L'ARBRE TAHOUSSE
by ROUHI Mahine & FOUCHARD Olivier
2001 / 16 mm / coul / sil / 6' 00
3/60 BÄUME IM HERBST
by Kurt KREN
1960 / 16 mm / n&b / son / 5' 03
ORGANISATION II
by Christian LEBRAT
1977 / 16 mm / coul / sil / 5' 00
NEW YORK LONG DISTANCE
by Yann BEAUVAIS
1994 / 16 mm / coul / son / 9' 00
OPENING THE NINETEENTH CENTURY : 1896
by Ken JACOBS
1990 / 16 mm / n&b avec Filtres (boite) / sil / 9' 00
AI(LOVE)
by Takahiko IIMURA
1962-1963 / 16 mm / n&b / son / 10' 00

SEANCE 5 : RYTHME ET BATTEMENT

Friday 14 September 2007 at 20h00 - 5.00 € (unique)


Ces films du début du XXème siècle à nos jours questionnent plus ou moins le champ de l'abstraction et la notion de rythme, dans des styles et au moyen d’inventions techniques extrêmement diverses. Nous avons dans cette séance réunis des films majeurs de l'abstraction filmique du début du XXème siècle.
Comme les peintres, les cinéastes mettent en relation plans, formes et couleurs dans des compositions en mouvement, à la différence que les images se déploient au cinéma sur le plan temporel. Ces films, associés à des musiques et des sons composés parfois par les cinéastes eux-mêmes, provoquent une sensation de battement visuel mais aussi de battement sonore, qui rythment la vision du spectateur. (format .pdf)


JEUX DES REFLETS ET DE LA VITESSE
by Henri CHOMETTE
1923-1925 / 16 mm / n&b / sil / 6' 00
TRADE TATTOO
by Len LYE
1937 / 16 mm / coul / son / 5' 00
RHYTHMUS 21
by Hans RICHTER
1921-1923 / 16 mm / n&b / sil / 3' 19
69
by Robert BREER
1968 / 16 mm / coul / son / 5' 00
SYMPHONIE DIAGONALE
by Viking EGGELING
1923-1924 / 16 mm / n&b / sil / 6' 40
ALLURES
by Jordan BELSON
1961 / 16 mm / coul / son / 7' 00
ALL OVER
by Emmanuel LEFRANT
2001 / 16 mm / coul / son / 7' 00
AT THE ACADEMY
by Guy SHERWIN
1974 / 16 mm / n&b / son / 4' 00
DEL TUFFARSI E DELL'ANNEGARSI
by Paolo GIOLI
1972 / 16 mm / n&b / son / 10' 25
NOTES ON THE CIRCUS
by Jonas MEKAS
1966 / 16 mm / coul / son / 12' 00
ÉTUDE CINÉMATOGRAPHIQUE SUR UNE ARABESQUE
by Germaine DULAC
1929 / 16 mm / n&b / sil / 7' 00
KREISE
by Oskar FISCHINGER
1933-1934 / 16 mm / coul / son / 2' 00
SPACY
by Takashi ITO
1981 / 16 mm / n&b teinté / son / 9' 00

SEANCE 6 : ENTROPIE

Friday 14 September 2007 at 22h00 - 5.00 € (unique)


Cette séance met l'accent sur une pratique du cinéma expérimental qui consiste à travailler directement sur ou avec le support cinématographique (produits chimiques, peinture, grattage) de manière à faire vivre la « matière film ». C’est un cinéma qui flirte avec la peinture, les procédés du collage, les effets matiéristes.
Ces éléments participent à une transformation, éclatement ou décomposition des formes et du sens, et à une perte de repère. La notion d’entropie a beaucoup marqué les artistes des années 70 aux Etats-Unis et est exaltée aussi dans de nombreux films de cinéastes contemporains. (format .pdf)


A COMMERCIAL SHOOTING
by Miles MCKANE
1996 / 16 mm / coul / son / 2' 30
HOME STORIES
by Matthias MÜLLER
1991 / 16 mm / coul / son / 6' 00
FRESH KILL
by Gordon MATTA-CLARK
1972 / 16 mm / coul / son / 13' 00
HUS
by Inger Lise HANSEN
1998 / 16 mm / coul / son / 7' 30
SURFACE TENSION
by Hollis FRAMPTON
1968 / 16 mm / coul / son / 10' 00
K (IL ETAIT UNE FOIS ...)
by Frédérique DEVAUX
2001-2003 / 16 mm / coul / son / 3' 00
FOR ARTAUD
by Al RAZUTIS
1982 / 16 mm / coul / son / 11' 30
SCALING
by Mike HOOLBOOM
1988 / 16 mm / n&b / son / 5' 00
CRUISES
by Cécile FONTAINE
1989 / 16 mm / coul / son / 10' 00
TERMINUS FOR YOU
by Nicolas REY
1996 / 16 mm / n&b / son / 10' 00
STADT IN FLAMMEN
by SCHMELZDAHIN
1984 / 16 mm / coul / son / 5' 00

MORE INFORMATION

adress Cinéma Filmothèque Quartier Latin / Ciné Sorbonne
9 rue Champollion
75005 Paris
FRANCE
email lightcone@lightcone.org