Barbara STERNBERG

Nationalité canadienne

Barbara STERNBERG, cinéaste canadienne vivant à Toronto, fait des films expérimentaux depuis le milieu des années 70. Sternberg a étudié le cinéma à l'institut polytechnique de Ryerson où elle a été influencée par Bruce Elder, qui y enseignait. En bien des points, son travail peut aussi se rapprocher de celui de Marie MENKEN. Avec Opus 40 (1979), Transitions (1982) et A Trilogy (1985), elle construit un style qui marquera ensuite l'ensemble de son œuvre. Michael Zyrd écrira de son travail qu'il « est empreint d'une économie et d'une unité qui réussissent à éviter l'écueil de films expérimentaux plus faibles qui tombent dans le piège de la sur-technicité et de l'anecdotique ». En effet, les films de Barbara STERNBERG semblent faire abstraction de l'existence des choses pour mettre en évidence leur essence, faisant parfois surgir les sensations de la matière même du film, en la grattant et en jouant de surimpressions. Ses films plongent le spectateur dans des états à la fois réflexifs et contemplatifs, proches de la méditation, entre la veille et l'éveil.

14 FILMS EN DISTRIBUTION

FAR FROM / LOIN DE
2014 / 16 mm / coul / son / 17' 00 / 51 €
IN THE NATURE OF THINGS
2011-2012 / 16 mm / coul / son / 42' 44 / 126 €
AFTER NATURE
2008 / 16 mm / coul / son / 10' 00 / 31 €
BEGINNING AND ENDING
2008 / 16 mm / coul / sil / 7' 00 / 23 €
  ONCE
2007 / 16 mm / n&b / son / 3' 00 / 19 €
  TIME BEING I - IV
2007 / 16 mm / coul / muet / 8' 00 / 31 €
PRAISE
2005 / 16 mm / n&b / sil / 24' 00 / 73 €
  SURFACING
2005 / 16 mm / coul-n&b / son / 10' 50 / 34 €
BURNING
2002 / 16 mm / coul / sil / 7' 00 / 23 €
LIKE A DREAM THAT VANISHES
2000 / 16 mm / coul / son / 40' 00 / 122 €
C'EST LA VIE
1997 / 16 mm / coul / son / 10' 00 / 31 €
MIDST
1997 / 16 mm / coul / sil / 72' 00 / 182 €
BEATING
1995 / 16 mm / coul / son / 63' 00 / 160 €
THROUGH & THROUGH
1991 / 16 mm / coul / son / 63' 00 / 160 €