JUIL
30
VOA COMUNICAÇÃO E CULTURA LTDA ME
Rio de Janeiro, RJ, BRÉSIL
ANÉMIC CINÉMA

Marcel DUCHAMP

(1887-1968)

Marcel DUCHAMP poursuit des études à Paris et fréquente l'Académie Julian. Il fait son véritable apprentissage de la peinture auprès de ses frères et de leurs amis, réunis sous le nom de Groupe de Puteaux, principalement des artistes d'inspiration cubiste comme Fernand Léger ou Robert Delaunay, ou encore Albert Gleizes et Jean Metzinger, auteurs de l'ouvrage Du Cubisme (1912). Très vite sa peinture s'éloigne de la problématique spatiale des cubistes et s'attache à la décomposition du mouvement, ce qui le rapproche des Futuristes italiens, sa toile Le Nu descendant l'escalier en est un exemple. À partir de 1915, installé à New York, il partage son temps entre les Etats-Unis et la France, diffusant les avant-gardes parisiennes, notamment les sculptures de son ami Constantin Brancusi, auprès du public américain. Il collabore avec les Surréalistes en organisant de nombreux événements avec André Breton. À cette époque, il élabore ses œuvres les plus connues, comme le Grand Verre ou la Fontaine.
Anemic Cinema (1925) synthétise les enjeux de son œuvre entière, de la recherche sur le mouvement et le relief (on pense à ses Rotoreliefs de 1935) à celle, conceptuelle, sur le langage.
Il acquiert une renommée croissante et devient célèbre après la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 50, une nouvelle génération d'artistes américains qui se qualifient de néo-dadaïstes, tels Jasper Johns et Robert Rauschenberg, le reconnaît comme un précurseur.
La réédition en 1964 de ses premiers objets ready-made parachève cette célébrité en diffusant son œuvre dans le monde entier.

1 FILM EN DISTRIBUTION

ANÉMIC CINÉMA
1925-1926 / 16 mm ou Fichier numérique sur serveur / n&b / sil / 8' 25 / 31 €