© Masterworks of American Avant-garde Experimental Film 1920-1970


© Masterworks of American Avant-garde Experimental Film 1920-1970


© Masterworks of American Avant-garde Experimental Film 1920-1970


© Masterworks of American Avant-garde Experimental Film 1920-1970

MESHES OF THE AFTERNOON
new HD restored version

de Maya DEREN & Alexander HAMMID
1943 / 16mm / n&b / silencieux / 1E / 14' 09

«Ce premier film se rapporte aux liens existant entre l'imaginaire et la réalité objective. Le film commence dans la réalité pour se terminer dans celle-ci. Entre-temps, l'imagination, présentée ici sous la forme d'un rêve, est intervenue. Elle s'empare d'un incident particulier et lui donne une importance considérable puis rabat le produit de ses circonvolutions dans la réalité. La protagoniste n'est pas victime d'hallucinations, dont le monde lui serait indépendant pour ne pas dire inconscient ; bien au contraire, elle est détruite par une action imaginaire.
Un tel développement, de toute évidence, n'obéit pas à une fonction logique dans quelque réalité que ce soit, mais est une nécessité ; un destin façonné comme logique du film lui-même. Ainsi l'ensemble formel est lui-même la réalité et le sens du film.
C'est une création à partir d'éléments de la réalité: personnes, lieux et objets, mais ceux-ci sont arrangés de manière à ce qu'ils produisent une nouvelle réalité, un nouveau contexte qui les définit selon la fonction qu'ils occupent dans cette dernière. Par conséquent, ils ne sont pas des symboles, dans le sens où ils se référeraient à quelque sens ou valeurs extérieurs au film. Ce sont des images dont la valeur et le sens sont définis et se limitent à leurs fonctions dans le tout du film.» Art in Cinema, San Francisco Museum of Art, 1947.



Ce film n'est pas en distribution