LOLI KALI SHUBA

de Aleksandr BALAGURA
2013 / couleur / 1E / 52' 28




En 1991, nous avons filmé le documentaire Widow Street (Ukrkinokhronika Film Studio), dédié à la communauté Rom à Transcarpathia (Zakarpatye). Nous avons travaillé dans l'urgence, et pendant le tournage de ce court métrage, nous avons montré des portraits de bonnes personnes calmes et sincères. Nos personnages sont des résidents de ce "camp": un garçon, une fille qui danse, au nom fascinant de Prince, et d'autres encore. On entend dans ce film des chansons d'une jeune fille de douze ans et de sa mère, chansons qu'on n'a pas pu traduire. Il neigeait, et derrière notre bus nous avons vu des enfants courir dans la neige.
Le film Loli Kali Shuba est un essai cinématique sur le voyage « vingt ans après », dans des lieux très anciens, dans l'espoir de rencontrer les personnages du premier film réalisé, pour finalement se rendre compte de la signification de la chanson de Wilma et Yura.
Traduit du « romani », « Loli kali shuba » signifie manteau d'hiver rouge et noir. Ceci est le nom que donne les enfants Roms des Transcarpathes (Zakarpatye) à un petit insecte : Sunny (la coccinelle). Ces enfants sont semblables à tous les enfants autour du monde, ils prennent l'insecte dans la paume de leurs main, et chantent « coccinelle, vole, vole dans le ciel », et « Sunny » ouvre ses ailes et vole, tandis ce que les enfants deviennent adultes. Un sentiment de plaisir demeure, ainsi que de la douleur et de la chaleur, le rouge et le noir existent... La beauté existe.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (HD)
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
traduction anglais (Sous-titrage)
prix de location 125,00 €