OCT
05

Saint-Ouen, France
L'HOMME QUI TOUSSE L'HOMME QUI LÈCHE

Christian BOLTANSKI

Nationalité française

Après des débuts de peintre (1958 à 1967), Christian Boltanski détourne dans un film le genre autobiographique (La Vie impossible de Christian Boltanski, 1968), inaugurant la série de ses premiers travaux (films, livres, photographies, performances...) bâtis autour des notions d’enfance, de mort et de biographie. Entre tragique et grotesque, théâtre comique et étude sociologique, mystification et réalité, Christian Boltanski élargit peu à peu ces reconstitutions biographiques, menées tant sur-le mode du dérisoire parodique (Saynètes comiques, 1974) que de l’investigation scientifique (Les Vitrines de référence, 1972-1973).
L’Album de la Famille D. (1971) inaugure une série d’enquêtes autour d’anonymes disparus (Inventaires) dont la personnalité serait enfermée dans leurs objets quotidiens ou les clichés banals de vies ordinaires que l’artiste s’approprie : ici encore, fiction et simulation côtoient l’apparente rigueur épistémologique, mêlant les champs privés et collectifs, avec une connotation tragique où l’horreur se précise parfois (faits divers collectés dans le journal à scandale Détective, 1972).
Christian Boltanski s’auto-élimine de son œuvre fin 1975, au profit d’images déchargées d’émotions, explorant les codes culturels et le goût. Des images modèles aux compositions, ces photographies en couleurs parodient la peinture, s’intéressent à la répétitivité et au joli, démontrent l’absurdité de toute expression artistique.
En 1984, Boltanski renoue avec les portraits d’anonymes et le problème brûlant de la mémoire, aborde la question du monument, avoue, sans la citer, son obsession de la Shoah. Les Leçons de ténèbres, marquées de symbolisme religieux, ouvrent sur des installations théâtrales, baignées d’un clair-obscur tragique : paysages désolés de vêtements usagés (Canada, Réserve...) ou accumulation de boîtes en fer blanc avec retirages de portraits en noir et blanc sont deux aspects récemment privilégiés par cette-œuvre qui s’intensifie en morbidité au-fur et à mesure qu’elle gagne en puissance.

« Une grande partie de mon activité est liée à l’idée de biographie, mais une biographie totalement fausse et donnée comme fausse avec toutes sortes de fausses preuves. On peut retrouver ceci dans toute ma vie : la non-existence du personnage. »

6 FILMS EN DISTRIBUTION

L'APPARTEMENT DE LA RUE DE VAUGIRARD
1973 / n&b / sonore / simple écran / 7' 00 / 29 €
distribution : 16mm
COMMENT POUVONS-NOUSLE SUPPORTER?
1970 / couleur / silencieux / simple écran / 0' 30 / 24 €
distribution : 16mm
DERRIÈRE LA PORTE
1970 / couleur / sonore / simple écran / 2' 30 / 24 €
distribution : 16mm
L'HOMME QUI LÈCHE
1969 / couleur / sonore / simple écran / 2' 30 / 24 €
distribution : 16mm
L'HOMME QUI TOUSSE
1969 / couleur / sonore / simple écran / 3' 30 / 24 €
distribution : 16mm
TOUT CE DONT JE ME SOUVIENS
1969 / couleur / sonore / simple écran / 2' 40 / 24 €
distribution : 16mm