Barbara METER

Nationalité néerlandaise

Au début des années 1970, par besoin d'une réaction critique vis-à-vis de la commercialisation de la production et de la programmation cinématographiques, Barbara Meter (née en 1939 aux Pays-Bas) a co-fondé le Electric Cinema. Dirigé par des membres de la Amsterdamse Film Coop et du STOFF (Studio pour le développement des films et des évènements cinématographiques), le Electric Cinema est devenu l'épicentre du cinéma néerlandais indépendant et avant-gardiste. Meter y organisait des programmes internationaux des films expérimentaux et de cinéma élargi. Par la suite, elle a co-fondé POLKIN (Political Kinema) et a réalisé des films documentaires dans le cadre de mouvements activistes et féministes.

Dans ses films expérimentaux, Barbara Meter repousse les limites du médium cinématographique, avec sa manière unique de remployer des documents et des enregistrements audio en utilisant des techniques d'impression optique novatrices et magistrales. Meter manipule les images et retravaille les sons trouvés pour chercher et créer un mode d'expression personnel. Son essai intitulé Recherché et trouvé : sur les archives et les images trouvées fut écrit en 1995 pour la London School of Printing et continue d’être d’une importance majeure.

6 FILMS EN DISTRIBUTION

  ARIADNE
2004 / 8mm / couleur / sonore / simple écran / 12' 00 / 39 €
distribution : 35mm
NEVER BOATS DO SAIL IN THE MOUNTAINS
2003 / couleur / sonore / simple écran / 10' 00 / 33 €
distribution : 16mm
A WINTER'S NIGHT
2003 / n&b / sonore / simple écran / 8' 00 / 26 €
distribution : 16mm
GREECE TO ME
2001 / couleur / sonore / simple écran / 10' 00 / 33 €
distribution : 16mm
APPEARANCES
2000 / 16mm / n&b / sonore / simple écran / 18' 00 / 58 €
distribution : 16mm
DEPARTURE ON ARRIVAL
1996 / 16mm / coul-n&b / sonore / simple écran / 21' 40 / 70 €
distribution : 16mm