ÉTUDE CINÉMATOGRAPHIQUE SUR UNE ARABESQUE
(Version restaurée)

de Germaine DULAC
1929 / 35mm / n&b / silencieux / 1E / 8' 17

Le négatif 35mm original ayant disparu, le scan 4K a été effectué par le laboratoire Eclair Group à partir des meilleures sources disponibles à ce jour, à savoir une copie 35mm Support safety diacétate (Agfa Non Flam) : copie a priori d’époque détenue par la Cinémathèque Française."
La restauration s’est concentrée sur l’atténuation de dégradations physiques liées au passage du temps ainsi que sur l’étalonnage. Les défauts originaux ont été volontairement conservé.

Projet piloté par Light Cone avec l’aide sélective à la numérisation des œuvres cinématographiques du patrimoine du CNC.

Dans l'élaboration du film, on prône d'abord l'histoire et l'on place en second plan l'image, c'est-à-dire que l'on préfère le théâtre au cinéma. Quand le rapport sera renversé, le cinéma commencera dès lors à vivre selon sa propre signification. Lutte de l'image prise au sens profond de son orchestration, contre l'erreur littéraire et dramatique.
Tout le problème du cinéma est dans ce mot «visualisation». L'avenir est au film qui ne pourra se raconter. Le septième art, celui de l'écran, c'est la profondeur rendue sensible et visuelle, qui s'étend au-dessous de l'histoire, analogue à l'insaisissable musical. Cette conception amène nécessairement à une révision des thèmes cinégraphiques. (Conférence, 13 octobre 1928).

Restauration de 2015.

3 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son sil
prix de location 31,00 €

format de distribution DCP sur clé USB
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 48ips
son sil
prix de location 31,00 €

format de distribution 35mm
cadre de projection 1,33 - Muet (simple écran)
vitesse de projection 16 ips
son sil
prix de location 31,00 €