EXTERIOR EXTENDED

de Siegfried Alexander FRUHAUF
2013 / 35mm / n&b / sonore / 1E / 9' 00

Exterior Extended de Siegfried A. Fruhauf est un exemple rare de stratégie artistique où un maximum d’effet est obtenu à partir d’un minimum d’éléments combinés. Trente-six photogrammes sur film 35mm suffisent à constituer le matériel de base à une étude approfondie sur le thème de la perception spatiale à l’écran. Fruhauf choisit pour motif la ruine délabrée d’une maison à la campagne, largement gagnée par la végétation. Les vues sont prises exclusivement de l’intérieur vers l’extérieur, au niveau du sol, à travers des fenêtres sans cadre, mais qui apparaissent nettement sur les images. Ainsi chaque paysage particulier est-il délimité, et la frontière entre l’intérieur et l’extérieur clairement définie.
La série est ensuite retravaillée numériquement au moyen de calques apposés systématiquement aux photos, le positif et le négatif venant s’additionner l’un à l’autre. Exterior Extended donne à voir le résultat de ce procédé deux fois de suite, entrecoupées d’une brève séquence d’accouchement. Les calques numériques et le montage, associés au noir et blanc très contrasté du film, provoque un puissant effet de vide que vient appuyer le rythme d’une bande-son synthétique et minimale. Fruhauf prolonge dans cette oeuvre certains aspects du cinéma structurel, en associant le médium classique et historique du film et de la photographie à des méthodes d’édition numérique. Véritable peinture de bataille expérimentale, Exterior Extended fait apparaître tous les opposants à l’écran : noir contre blanc, positif contre négatif, intérieur contre extérieur, nature contre architecture, analogique contre numérique, cadre fixe contre image en mouvement, et 2D contre 3D.

(Norbert Pfaffenbichler — traduction anglaise : Lisa Rosenblatt)


Le staccato visuel des calques numériques, en brouillant l’espace intérieur et extérieur, fait du film la sphère singulière d’une expérience subjective. Porté par le courant contraire des images chancelantes, le spectateur entre dans l’intériorité imaginaire du médium lui-même. Un jeu subtile avec la perception, construit à partir de 36 photographies assemblées.

(S.A.F.)

3 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution 35mm
cadre de projection 1,85 - Panoramique (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 36,00 €

format de distribution Fichier sur serveur (PAL)
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 36,00 €

format de distribution Fichier sur serveur (PAL)
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 36,00 €