THE PLACE I WILL HAVE LEFT

de Lena Ditte NISSEN
2016 / 16mm / coul-n&b / sonore / 1E / 15' 00




The Place I Will Have Left a été filmé autour du Rio Catatumbo au Venezuela, dans une région connue pour ses éclairs, extrêmement fréquents. Presque chaque nuit, on peut observer des orages pendant des heures. Les gens qui vivent dans cette région, en proximité de la frontière de la Colombie, n’ont pas seulement fait l’expérience des forces violentes de la nature tout au long de leur vie, mais aussi celle des conflits armés entre les groupes paramilitaires colombiens, la guérilla, les militaires vénézuéliens et le crime organisé.
Le film étudie les rapports dialectiques entre le noir et le blanc, l’humain et le non-humain, la lumière et l’obscurité, la sécurité et l’insécurité, le bruit et le silence, le connu et l’inconnu, le soi et l’autre, dans un excès audio-visuel méditatif et en quelque sorte minimaliste.


post-production : ATELIER 105

3 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution DCP sur clé USB
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
langue originale Anglais
prix de location 45,00 €

format de distribution Fichier sur clé USB
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
langue originale Anglais
prix de location 45,00 €

format de distribution DCP sur serveur (SMPTE 2K)
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
langue originale Anglais
prix de location 45,00 €