ULTRAVIOLET

de Anton GINZBURG
2015 / Vidéo / couleur / sonore / 1E / 25' 00

Ultraviolet explore les problèmes de la perception et de la phénoménologie à l'intersection de la nature et de la technologie. Le film est divisé en trois parties qui correspondent à la structure de composition musicale. Le film est conçu comme un dialogue continu avec la bande sonore composé par Michael Pisaro. Les relations entre l'image filmée et le son en direct permettent d'expérimenter dans la tradition du cinéma élargi. Cela commence par des très hautes fréquences dans la première partie, puis évolue dans le registre de la guitare. Le film questionne l'aura de la représentation, à travers les enregistrements vidéos de différents paysages. Des fontaines, des arbres et des montagnes ont été enregistrés grâce à différents outils- des vues aériennes nocturnes aux images de cinéma en HD et des vidéo clips d'I-phone en basse résolution. Il est entrecoupé par des enregistrements de signal vidéo, qui rappellent la ‘peinture colorfield‘.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son
prix de location 100,00 €