(IF I CAN SING A SONG ABOUT) LIGATURES

de Abigail CHILD
2009 / DVCAM / n&b / sonore / 1E / 5' 22

Le troisième dans ma série des Films Etrangers explorant les relations entre l'image et le texte, comment le texte altère l'image, la faisant tourner autour d'elle même et en admettant que l'alphabet a une histoire et un pouvoir à promouvoir. Dans (If I Can Sing A Song About) Ligatures, les mots sont pris depuis les lignes des poèmes de l'amour non-réciproque de Gordon, dont les phrases sont empruntés de web poèmes anonymes, deviennent une histoire de la sexualité. Ligatures réaffirme le caractère poignant du désir: son pouvoir et simultanément sa vulnérabilité. Les femmes sont des visions, les filles sont désireuses, délicates, illusoires. Sa nature illusoire est faite de frontières transversales, d'attente et de limites physiques. Nous, le public, tout en sachant qu'il y a de la laine partout, demeurons fixes.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (NTSC)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 29,976 ips
son son
langue originale anglais
prix de location 32,00 €