UN RÊVE SOLAIRE
A SOLAR DREAM

de Patrick BOKANOWSKI
2016 / HD / coul-n&b / sonore / 4E / 63' 00

UN RÊVE SOLAIRE raconte, en la figurant concrètement, une lutte entre l'ombre et la lumière. Ces deux mouvements simultanés donnent au film son principe dynamique et son énergie plastique. Nous sommes ici dans le « royaume des ombres », pour reprendre la formule par laquelle Maxime Gorki avait résumé le cinéma après avoir découvert les premières bandes Lumière. Car les outils de prise de vue ou de projection transfigurent la réalité du monde. Un rêve solaire met en scène ces outils et pousse à ses limites la capacité du septième art de faire émerger des mondes imaginaires et des fantasmagories inouïes démultipliées par la musique envoûtante de Michèle Bokanowski.
À l'instar de la peinture, les images du film ont le pouvoir de réinventer le visible. Elles renouent avec la surimpression, une figure longtemps majeure qu'elles systématisent. Les formes sont étirées, amplifiées, métamorphosées. Parfois incertaines, elles invitent à l'imagination comme, de tout temps, les formes des nuages ont inspiré les hommes. Plus précises, elles évoquent des souvenirs, comme des pages arrachées à un journal intime.
On ne sait de quel inconscient naît Un rêve solaire. S'agit-il du rêve du cinéaste plasticien ? Ou de l'enfant que l'on voit sommeiller ? Ou du nôtre ? Chacun pouvant entendre à sa façon cette invitation au voyage.
- Jacques Kermabon

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution DCP sur clé USB (SMPTE 2K)
cadre de projection 1,37 - Standard (quatre écrans)
vitesse de projection 25 ips
son son
langue originale Français
prix de location 180,00 €

format de distribution DCP sur clé USB (SMPTE 2K)
cadre de projection 1,37 - Standard (quatre écrans)
vitesse de projection 25 ips
son son
langue originale Français
traduction Anglais (Sous-titrage)
prix de location 180,00 €