1=~A

de Manuel KNAPP
2013 / HD / n&b / sonore / 1E / 20' 00

Le traitement du son peut être entendu avant que la « décomposition » ne commence au niveau visuel. Parallèlement à l'intensification du son, les lignes blanches se déplacent de la gauche vers l'espace imagé en noir. Comme si nous ne visionnions qu’un extrait d’une structure spatiale beaucoup plus grande, un rectangle diffus et « lumineux » monte du bord inférieur de l’image, tandis qu’au bord droit, une figure abstraite se dissout dans des formes construites dans l'espace.
Et ici, nous avons simplement décrit le prélude à l'animation audiovisuelle sur ordinateur de Manuel Knapp, qui expérimente une augmentation enivrante de la dynamique de construction. En est responsable, d'une part, le découpage, la désintègration de l'écoute de confort faite par Zbigniew Karkowski ; et d'autre part, la composition visuelle (ou la dé-composition) très complexe qui questionne les frontières spatiales et perceptives.
Manuel Knapp suit par la présente des règles picturales très classiques lorsqu'il utilise les effets optiques de la lumière et des ombres pour créer ou décomposer des surfaces, des corps et des espaces. On a constamment l’impression que les grilles et les couches de lumière qui se déplacent continuellement les unes par rapport aux autres sont irradiées de lumière et que les corps individuels qui se déplacent librement dans l’espace sont emplis de lumière.
Avec les contrastes lumière - obscurité et les parcours clairs, Manuel Knapp apporte également des éléments cinématiques dans ce jeu : par exemple, le développement visuel complexe est perturbé, en partie, par des ombres diffuses, des transparences et également des réflexions qui fracturent le potentiel de précision des structures linéaires générées par ordinateur.
En ôtant leur orientation spatiale aux spectateurs, Knapp réalise également une décentralisation du regard, qui ne peut jamais saisir l'espace et l'image dans leur ensemble : les processus de vision sont ainsi remis en question de manière très attrayante, mais aussi de manière drastique. Au final, le travail audiovisuel met les sens à rude épreuve et les laisse derrière eux, comme vexés. - Christa Benzer

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (HD)
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 75,00 €

format de distribution DCP sur serveur (SMPTE 2K)
cadre de projection 16/9 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 75,00 €