TREE OF KNOWLEDGE
Elective affinities IV

de Larry GOTTHEIM
1981 / couleur / sonore / 1E / 57' 45




« Un élément central du film est un documentaire sur les conditions paranoïdes. Un autre est un flux d'images d'un pommier dans mon jardin filmées de manière impulsive, sans prévoyance, à l'opposé de la caméra statique de Fog Line. La rupture radicale avec la passivité précédente de la caméra a des dimensions psychologiques profondes. C'est la première chose qui m'a amené à introduire le matériel paranoïde dans la même zone que les images de l'arbre. Les éléments de son et d'image sont étroitement liés l'un à l'autre, image par image. Au cœur du film, on y trouve des images de deux enfants, Kenneth et Louise, tirées d'un documentaire éducatif sur les saisons. Des cris de vaches vendues aux enchères et envoyées dans les parcs à bestiaux sont également insérés. Les enfants sont au centre du film. Ils remplacent le public du film didactique sur les saisons. Ils sont à la fois ceux qui apprennent et font également partie de la mécanique didactique de ce film qui représente et enseigne les connaissances reçues. Les patients paranoïaques sont également présentés comme des instruments d'instruction et en même temps des sujets qui ont eux-mêmes absorbé de manière déformée les connaissances qu'ils ont reçues de la religion, des journaux, des commérages courants. Leur esprit lutte contre les éléments du monde extérieur qui pénètrent leur attention - la politique, les nouvelles technologies de l'après-guerre. Le médecin qui les présente est également en étroite collaboration avec eux dans cet espace de studio. Le narrateur du film des saisons est son frère. Les affinités entre toutes ces figures poursuivent le thème des doubles qui apparaissent dans mes films. Le film montre une réalité plus profonde que ce qui se trouve à la surface. L'explication des saisons est évidemment correcte. Mais dans son contexte didactique, elle sert de couverture à quelque chose de plus profond. Ce matériel est répété avec différentes permutations du matériel sonore et du matériel image, une fois dans le son synchronisé original et une autre fois avec l'autre bande sonore, en continuant les procédures des deux films précédents de la série (Mouches Volantes et Four Shadows). Tout cela est précédé et suivi par des images négatives continues en noir et blanc de l'arbre, allant du clair au noir et inversées à la fin. Chacune est accompagnée d'un élément sonore important. Au tout début et à la fin se trouve une petite pièce avec du nouveau matériel qui pointe vers l'avant et vers l'arrière dans un monde extérieur au jardin, qui conclut la série des Affinités électives et s'ouvre à de nouvelles procédures... »
– L.G.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (HD)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son
prix de location 184,00 €