89 ONE

de Alain RAOUST
1989 / 16mm / couleur / silencieux / 1E / 35' 00

Il s'agit de pellicules vierges ayant trempé dans des produits chimiques (révélateur, fixateur, sel d'argent, Javel) pendant une durée indéterminée. La facture visuelle dépend alors du rapport entre l'émulsion de la pellicule et les produits chimiques. Dans ce processus de réduction de l'intervention du cinéaste, la forme du film s'organise d'elle-même. De plus, chaque film projeté est un original et étant donné la fragilité de l'émulsion, ceux-ci s'altèrent et changent d'aspect par l'intermédiaire de la machine cinématographique.
Ce qui est donné à voir est la succession de traces ou d'empreintes d'une altération physico-chimique et plus tard de traces ou d'empreintes d'une action mécanique, afin que le film puisse changer d'aspect visuel.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 107,00 €