GHOST IMAGE
VISUAL ESSAYS N°4

de Al RAZUTIS
1976-1979 / 16mm / couleur / sonore / 1E / 9' 30

Thématiquement, cet essai est issu du précédent, le film interroge cette tradition de films fantastiques qui inclut Dada, le cubisme, le surréalisme, l'expressionnisme, le réalisme poétique, le symbolisme et finalement le film d'horreur. Son dessin formel, l'image miroir, produit un déni de l'axe et de la direction de l'écran, avec pour effet que le spectateur doive lire à travers les images. Parfois les images miroir sont réduites à leurs composantes Rorschach, complétées par la présence de poésie fragmentée (d'après T. S. Eliot et l'écriture automatique), un royaume métonymique suggérant les clôtures automatiques et ses correspondances inconscientes dans le développement du discours. Les mythes familiers de la femme comme «Vierge», «victime», «tentatrice» et «trouvant son salut par la connaissance et la science», «peur du non mort», «crainte de l'irrationnel» sont les signes de ce champ culturel et historique. Ses effets dans les formes contemporaines (dans laquelle l'horreur domine) surgissent sans surprises, et seraient certainement mieux appréhendés avec un essai sur Hitchcock (et son influence en termes psychologiques).

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 36,00 €

format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 36,00 €