3RD DEGREE

de Paul SHARITS
1982 / couleur / sonore / 1E / 24' 00

Version en trois parties pour un écran d'une installation pour trois écrans. Dans la première partie, une image d'un ruban de film défile, montrant des gros plans d'une allumette agitée de manière agressive devant le visage craintif d'une jeune femme. Sur la bande-son: des grattements d'allumettes, des avertissements d'un serpent à sonnettes ainsi que la phrase: «Écoute, je ne parlerai pas.» Le ruban défile à des vitesses variables, parfois se brouillant, parfois ralentissant jusqu'à s'arrêter, sur quoi l'image/celluloïd commence à frire et à brûler, puis repart, défile, s'arrête de nouveau, repart... La deuxième partie est la première rephotographiée, là encore, ça va, ça vient. Mais ici on voit les images des brûlures qui parfois sont fixes et brûlent (une brûlure au second degré). Dans la troisième partie, l'on voit la photographie de la deuxième partie qui contient elle-même la première, ainsi il s'agit d'un film dont le film original est le film où une victime est torturée au moyen d'une allumette. Le sujet du film est la fragilité du film, comme médium, ainsi que la vulnérabilité de l'homme. Le filmique et l'humain résistent tous deux aux menaces/intimidations/mutilations.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 85,00 €