RUE X DÉCOMPOSITION

de Carlo WERNER
1983 / couleur / silencieux / 1E / 15' 00




Le film est divisé en cinq parties, précédées d'une sorte de long travelling dans une rue en forme d'X. Chacune des cinq parties reprend et met en évidence l'un des détails formels de l'image initiale: ma propre silhouette lors du prologue, les parallèles des volets et fenêtres, l'immobilité des voitures, le mouvement passant et le triangle du pavé. Chaque partie réorganise rythmiquement l'image initiale, les rythmes s'inspirent de l'aspect formel du détail. J'ai procédé de la façon suivante: d'abord j'ai filmé le travelling dans la rue (en fait j'ai utilisé un appareil photo comme une caméra en mode image par image), le court plan rapporté sur photos a été décomposé, découpé et refilmé image par image au banc-titre dans l'idée de réorganisation rythmique décrite ci-dessus. Il ne s'agissait pas pour moi que d'un simple procédé. J'avais envie de prendre en main l'image cinématographique pour la triturer et lui arracher une partie de son pouvoir de capter le temps et le mouvement. D'où aussi l'image d'une rue où je passe plusieurs fois par jour et qu'à la fin je finis par ne plus voir. J'ai essayé d'arrêter le temps, le mouvement, de traverser cette rue, la palper, la transformer du moins par le (mon) regard ; en changer brièvement la perception en jouant avec elle selon des règles non architecturales.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Super 8mm
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 48,00 €