PERMUTATIONS

de John WHITNEY
1968 / couleur / sonore / 1E / 8' 00

Musique de Balachandra au tabla.
Dans ce film, Whitney a développé le concept musical de consonance/dissonance (extension, tension) à un art visuel, au moyen de l'ordinateur. Parlant de points qui créent le graphisme du film, Whitney fait remarquer que les effets créés par les figures graphiques sont similaires à quelques uns des effets de tension produits par la musique. Whitney dit: «Dans PERMUTATIONS, chacun des points se déplace à une vitesse différente et se déplace dans une direction indépendante selon des lois naturelles tout aussi valides que celles de Pythagore, tout en se déplaçant dans leur champ circulaire. Leur action produit un phénomène plus ou moins équivalent aux harmonies musicales. Lorsque les points atteignent certaines relations (harmoniques) numériques avec d'autres paramètres de l'équation, ils forment des figures élémentaires.»

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
version version restaurée
notes Restaurée par Mark Toscano (Academy Film Archive)
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 33,00 €