CHANTILLY

de Jean-Michel BOUHOURS & Patrick DELABRE
1976 / 16mm / couleur / silencieux / 1E / 13' 10




Construire un film de manière atomique, à partir d’éléments simples qui combinés entre eux vont produire un tout. Prendre comme unité élémentaire le point n’est pas un hasard alors que la notion de pixel avec l’image vidéo commence à occuper les esprits dans les années 70, quelques décennies avant les écrans géants Led.

De la même manière, la préoccupation du multi-écran était déjà très prégnante avec le cinéma dit « expanded » depuis les années 60 : elle allait connaitre un développement spectaculaire avec les installations murs d’écrans cathodiques de Nam June Paik.

9 puis 16 écrans dans un même écran permettent un processus impressionnant de simultanéité de séquences abstraites. La partition du film montre un processus combinatoire entre des couleurs monochromes en fond d’image et des compositions de points.

Autant de séquences que d’écrans ; chacune est une réflexion sur l’image abstraite : pointillisme, géométrisme, « nuagisme » ou abstraction informelle, sont autant de clins d’oeils à l’histoire de l’abstraction en peinture : Vassili Kandinsky, Paul Klee, ou encore Augusto Giacometti semblent convoqués au sein d’une grille mondrianesque.
JMB

3 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 52,00 €

format de distribution Fichier sur serveur (HD)
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 52,00 €

format de distribution DCP sur serveur (SMPTE 2K)
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 52,00 €