CHRONOGRAPHIES

de Jean-Michel BOUHOURS
1982 / 16mm / couleur / sil / 17' 00



«Le travail de Jean-Michel Bouhours se situe aux confluents de la photographie, de la peinture et du cinéma. Chaque matériau détermine et est déterminé par les autres. Photographie et peinture entrent en une relation de support et de masques ; la photographie est travaillée en séquences comme au cinéma, le cinéma est rapporté à sa base photographique: le photogramme ; la peinture est animée par le support film, le mouvement apparent est produit par les variations chromatiques. Ce dernier rapport prend d'ailleurs une plus grande importance dans les deux dernières oeuvres.
Cependant, le cinéma emporte photographie et peinture dans sa mouvance, leur donnant sa dynamique. Bien que le mouvement cinématographique, chez J.-M. Bouhours, soit celui de la variation et de la répétition, photographique et picturale, c'est lui qui est analysé, «recomposé» - cette analyse utilisant les éléments fixes de la photographie et de la peinture. En témoignent le film sur Marey et CHRONOGRAPHIES, dont le processus de création est le suivant: séquences cinéma, séquences photographiques tirées des premières, ajouts et masquages picturaux, recomposition cinématographique.» Prosper Hillairet.

2 COPIES EN DISTRIBUTION

format de distribution 16mm
1 bobine (187 métres)
cadence 24 ips
cadre 1,37 - standard
son sil
traduction aucune
prix de location 52,00 €
format de distribution 16mm
1 bobine (187 métres)
cadence 24 ips
cadre 1,37 - standard
son sil
traduction aucune
prix de location 52,00 €