DOG STAR MAN : PART II

de Stan BRAKHAGE
1963 / couleur / silencieux / 1E / 5' 30

Le coeur a cessé de battre dans la première partie, alors que nous voyons de plus en plus fréquemment, en noir et blanc, l'image de l'homme qui grimpe la montagne ; il y a cette image négative de Dog Star Man qui est tombé absolument à cet instant.
Je ne savais pas ce qui arriverait dans la deuxième partie, sauf ce qui serait dans une certaine mesure autobiographique ; mais je savais que le coeur recommencerait à battre dans la troisième partie, et qu'il s'agirait d'un rêve sexuel éveillé, au désir ardent qui relancerait le coeur.
Le moment où l'homme est vu à la fois montant et tombant est récapitulé au début de la deuxième partie... Je réintroduis l'homme grimpant en négatif et en positif, en surimpression. Je pensais que ces deux aspects de Dog Star Man pouvaient se déplacer comme si dans la mémoire... Je m'aperçus que l'homme dans sa chute et dans sa montée en positif et en négatif était séparé, comme en-dessous, mais aussi relié à lui même comme bébé (...), ou à ses propres enfants.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 26,00 €