TROIS INCURSIONS DANS UN ÉBOULIS
sur un poème de Samuel Wood

de Luc MEICHLER
2001 / Betacam SP / couleur / sonore / 1E / 7' 45




Un exercice incantatoire de marche équilibriste sur les rochers d'un endroit investi, la caméra à la main à hauteur de genou, en proférant par coeur dans le souffle physique, un poème - devenu suite à son décès, un hommage à Louis-René des Forêts.

"Trois Incursions dans un éboulis, sur un poème de Samuel Wood" est un exorcisme sous la forme d'une escalade incantatoire.
le marcheur-filmeur récite le poème de Louis-René des Forêts en plusieurs tentatives et plusieurs cadres.
A chaque reprise la valeur de plan initiale change et les cadres varient en fonction des différents appuis sur les rochers comme dans un jardin zen qui serait transposé en montagne. Les images associées aux mots en fonction de ce déséquilibre construisent le film en reconstruisant le langage. Arriver à dire le poème pour arriver à s'en sortir.
Des Forêts ne s'était jamais remis de la perte de sa fille, alors lorsque j'ai demandé à Luc, le marcheur, ce qu'il avait perdu, il m'a répondu: "Moi".

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
langue originale français
prix de location 26,00 €