LE MISTRAL, BEAUTIFUL BUT TERRIBLE
AIR CRIES "EMPTY WATER" ; PART 3

de Carl BROWN
1996 / couleur / sonore / 1E / 117' 00

L'histoire est une clôture. Le film a à voir avec la manière dont la douleur et l'angoisse sont emportées par le vent. Il ne sert à rien de vouloir imposer un quelconque contrôle, cela ne fait que prolonger la peine et l'angoisse. Cela doit suivre son cours naturel. Le mistral peut-être beau et terrible s'il s'accroche à vous ; votre âme est prise alors dans son humeur. Il danse au-dessus des eaux, changeant de direction et rendant la lumière imprévisible, terrible mais si belle... seule ou en tandem.
L'histoire, c'est le jazz dans lequel ces événements ont lieu. Appliquer une quelconque force sur le film n'a rien à voir avec l'histoire. Je suis consumé par les flammes, sincèrement vôtre.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 296,00 €