UN FILM JAPONAIS
“KAMI E NO MICHI”

de Maurice LEMAÎTRE
2001 / 16mm / couleur / sonore / 1E / 12' 00

Ayant accompli une oeuvre cinématographique très importante, parfois essentielle, dans ce domaine, et aussi dans un état physique relatif, je ne me suis livré récemment qu'à des films ressortissant plutôt de l'esthétique imaginaire.

Ainsi, la rencontre, par hasard, d'une cinéaste de nationalité japonaise - japonaise plutôt, dans la mesure où cette dénomination signifie, pour ce pays, beaucoup plus qu'un simple passeport-, m'a permis de renouer avec quelques souvenirs (les oeuvres qu'Henri Langlois nous avait révélées dans les années 50, à la Cinémathèque Française, avec leurs interrogations majeures pour le jeune homme et cinéaste que j'étais, mais que je n'avais pas pu approfondir par la suite, par trop de taches créatrices), et de reprendre à un autre niveau les questions éthiques, religieuses, etc, que ces films (de "samouraïs", par exemple, Puis ceux de la "nouvelle vague" japonaise, trop longtemps occultée par la française) avaient suscitées chez moi.

Je me suis alors lancé dans la réalisation d'un nouveau film "pelliculaire" avec mes propres moyens (misérables, comme toujours), qui devait répondre à ces questions d'une manière inédite et plus profonde.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
langue originale japonais
traduction français (Sous-titrage incrusté)
prix de location 49,00 €