MOVING PICTURE

de Linda CHRISTANELL
1995 / coul-n&b / sonore / 1E / 11' 00

À l'origine, il y a cette expérience surprenante de la variation permanente d'une seule et même image. Le thème du film, c'est la vue que j'ai de la fenêtre de mon atelier sur la Schönlaterngasse. Pendant un laps de temps assez long, j'ai observé la zone de transition entre la rue et le ciel. Les changements provoqués par l'heure du jour, l'époque de l'année et les changements de mes sensations intérieures font bouger cette image statique où repose mon regard. Le film est particulièrement concentré sur les métamorphoses de mon psychisme. Le vécu se superpose à l'image fixée sous mon regard, les différentes strates de ma conscience sont à l'unisson. Mon imagination transpose différents thèmes dans la rue, par exemple de l'eau qui scintille avec des mouettes blanches dans leur envol, un portrait de Barbara Stanwyck, une scène à Berlin ou une autre à San Francisco.
«Une façade de maison qui condense les souvenirs, tain d'un miroir comme transition entre l'intérieur et l'extérieur, l'autrefois et le maintenant: dans le dernier film de Linda Christanell, MOVING PICTURE, l'opulente présentation de tableaux bardés de fétiches a fait place à une technique de montage orientée vers la matérialité. Le regard superposé via Barbara Stanwyck ouvre des perspectives pluridimensionnelles et apporte des variations aux manières poétiques rendues jusqu'alors par un langage d'images, plein d'émotions mouvantes, propre à Christanell. Il en résulte de nouvelles cadences dans l'image et le son.» Ulrike Sladek.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 36,00 €