BANLIEUE DU VIDE

de Thomas KÖNER
2003 / 35mm / n&b / sonore / 1E / 12' 12

Voir est souvent lié à un équilibre entre une persistance, une attention
très précise à ce qui se passe sous nos yeux et une mobilité qui
s'apparente à un regard distrait. Cet équilibre anime BANLIEUE DU VIDE
(2003), une installation de Thomas Köner dont le matériel visuel
provient d'une collecte de différents paysages d'hiver que l'artiste a
glanés sur Internet. " Ce sont 3 000 prises de vue de caméras de
surveillance. Les images choisies montrent des routes, filmées la nuit,
désertes et couvertes de neige. La bande-son se compose de bruits
gris (grey noises) et de sons de la circulation provenant de ma mémoire.
Le seul mouvement visible naît des amoncellements de neige couvrant les
routes1. "

Cette oeuvre se centre sur la surveillance et sur Internet
sans pour autant recenser les connotations répressives ou la vocation de contrôle du réel qui sont souvent associées à cette technologie d'observation. Avec
Banlieue du vide, il est plutôt question d'une succession de paysages, sous la neige, issus d'un processus d'observation patient et non spectaculaire. Nous sommes conviés à observer le temps qui passe.
L'artiste choisit de nous montrer des paysages enneigés qui se font et
se défont sous nos yeux. Les images se succèdent par lents fondus
enchaînés. Le sentiment de passage et de disparition, inhérent à
l'oeuvre, tient autant au type d'images et à leur lent mouvement qu'à
la bande sonore conçue par Thomas Köner qui confère à l'expérience de
l'oeuvre un caractère intemporel. Banlieue du vide recèle une qualité
existentielle, liée à tout ce qui est sur le point de disparaître. Nous
sommes faits d'attente et d'absence : ce que nous observons nous échappe continuellement. Thomas Köner fait l'éloge de la trace, de l'érosion et, de fait, du temps qui passe. Un autoportrait.

1. Thomas Köner, description de l'oeuvre, extraite du site Web de l'artiste.

Nicole Gingras
extrait de " Une affaire de regards ", publié dans le catalogue
d'exposition REGARDER, OBSERVER, SURVEILLER, Chicoutimi (Canada),
Séquence, 2004.

4 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution 35mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 51,00 €

format de distribution Mini DV (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 51,00 €

format de distribution Betacam Numérique (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 51,00 €

format de distribution Fichier sur serveur (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 51,00 €