MY KINGDOM FOR A LULLABY #2

de Michaela GRILL & Billy ROISZ
2004 / Betacam SP / couleur / sonore / 1E / 10' 00




« C'est de bruit(s) dont il est question dans cette vidéo musicale, affirme l'équipe de la vidéo. Mais aussi d'ivresse. (Jeu de mot en allemand sur les mots Rauschen, bruit, et Rausch, ivresse. ndr) Dans MY KINGDOM FOR A LULLABY #2, le jeu de mot fait sens.
Il s'applique exactement à cette oeuvre qui module et marie les bruits et les images générés par ordinateur d'une manière résolument sensuelle, pour tout dire - enivrante. Le "bruit blanc" est un concept qui renvoie tant au visuel qu'à l'acoustique. C'est bien là le thème central de cette vidéo, oeuvre abstraite qui exige de la vue et de l'ouïe une grande concentration. Sur fond blanc apparaissent des lignes horizontales et verticales gris clair qui d'abord alternent, puis se superposent, tantôt s'estompant, tantôt se renforçant. La bande son ne joue nullement ici un rôle secondaire puisqu'elle s'affirme avec exactement la même force (et la même impalpabilité) que les images : une composition faite de craquements, chuintements et bourdonnements se dessine, une musique à base de sonorités électroniques sèches et de bruits parasites de fréquence élevée. Les limites entre bruit, son et rythme sont floues (mais aucune forme de berceuse, telle que le titre semblait vaguement en évoquer, n'est perceptible à l'oreille).

Assombrissement et éclaircissement, accentuation et atténuation : l'image et le son en expérimentent - en parallèle et en décalage - les variations et teintes possibles. Vers la fin du film, les lignes visibl

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 31,00 €