DISPLACED PERSON

de Daniel EISENBERG
1981 / n&b / sonore / 1E / 11' 00

Le film utilise les conventions «démodées» de la pratique du film documentaire pour traiter de l'Histoire. C'est un récit tiré d'une émission radiophonique de Claude Lévi-Strauss intitulée The Meeting of Myth and Science («La Rencontre du mythe et de la science»), des images de la Deutsche Wochenschau du 25 Juin 1940, qui avait filmé la visite à l'aube de Hitler à Paris, des images d'actualités américaines, un mouvement de l'un des quatuors à cordes Rasoumovsky de Beethoven. Le film pourrait atteindre son but, dans mon esprit, seulement si l'empreinte de la fonction initiale de tous les éléments était claire. Le film se place comme un exposé au troisième degré d'un monde au second degré, un monde de transmission de connaissances, codé consciemment et inconsciemment par le mot, l'image et la phrase musicale interprétée. L'Histoire est reçue à travers les autres ; ce film est une méthode pour éclairer les origines de cette condition impensable, et pour attirer notre attention sur notre complicité passive (de l'Holocauste n.d.t.).
L'avertissement de précaution est: continuer de réfléchir, même quand on ne peut plus comprendre.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 36,00 €