HALCION

de Dietmar BREHM
2007 / 16mm / couleur / sonore / 1E / 20' 00

Halcion est le titre du dernier opus du studio de cinéma le plus productif d'Autriche - celui de Dietmar Brehm. Le film a pris le nom d'un somnifère, au sujet duquel Brehm expliqua dans une lettre qu'il « fait naître des rêves aux couleurs pastel et des images délavées ». Son apparition ne laisse aucun doute, une clef du film repose dans son titre : on nous montre la vision d'un rêve qui a coagulé au film.
Tout le matériel sur lequel Brehm a travaillé provient de son cycle, comportant 6 parties, intitulé Black Garden. Des fragments de Black Garden, agrandis, traversent discrètement l'écran, comme des apparitions, à la façon d'une rêverie, de laquelle un rêve peut tirer son matériel. Beaucoup de ces extraits donnent comme une impression d'abstraction, sans pour autant que leur origine, le royaume du figuratif, ne soit désavouée. On soupçonne des mouvements, on sent la présence de corps - mais tout reste hanté et spectral. Le film est composé selon de forts contrastes. Au fond de l'obscurité nocturne que nous scrutons, un éclat étincelant palpite, formant des gestes mystérieux et des pressentiments érotiques, pour mieux disparaître encore dans la nuit.
Le son se tient dans un contraste clair et cristallin avec l'image : la numérotation et la sonnerie d'un téléphone auquel personne ne répond ; des coups futiles sur une porte ; les gémissements du vent ; le tonnerre, un crépitement de flammes, le cri d'une mouette, l'aboiement des chiens. C'est la solitude d'une banlieue oubliée que l'on entend, la bande sonore d'une périphérie anonyme.
Malgré tout, nous ne sommes jamais entièrement seuls : à plusieurs reprises, des visages peuvent être discernés parmi les éléments identifiables du film - des visages avec des yeux qui regardent. Une femme nous fixe ; un homme se penche vers la caméra, se rapproche de l'objectif ; dans le battement de l'écran qui palpite, des figures nimbées de mystère observent en silence : des images qui nous tiennent à l'oeil. Halcion est un rêve qui nous observe alors que nous rêvons.(Peter Tscherkassky)

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 61,00 €