© Center for Visual Music

MOTION PAINTING N° 1

de Oskar FISCHINGER
1947 / 35mm / couleur / sonore / 1E / 11' 00

Cette musique, le Concerto de Bach, est comme un fleuve tranquille coulant le long de champs ouverts. Ce que l'on voit - il ne s'agit pas d'une transcription musicale, car la musique n'a pas besoin d'être transcrite à l'écran, pour l'oeil, la musique est suffisante en elle-même - mais, la partie optique est comme la marche le long de ce fleuve - quelque-fois on va un peu plus vite, on s'éloigne, mais on revient vers le fleuve, le Concerto de Bach. La partie optique n'est pas une parfaite synchronisation de chaque vague du fleuve; il s'agit d'une marche libre, rien n'est forcé, rien n'est synchronisé, sauf dans les grandes lignes.
«Comme le titre le suggère, il s'agit d'une peinture du ou sur le mouvement, lequel est exposé selon diverses formes et variations: du mouvement d'une comète dans la séquence d'ouverture au mouvement par addition ou concrétion à la fin du film. Les couleurs et les formes deviennent les éléments de notre sensation du mouvement comme les spirales bariolées qui se déroulent elles-mêmes à des vitesses et selon des dynamismes variés - mouvement de la musique et de la peinture.» William Moritz.

3 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 45,00 €

format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 45,00 €

format de distribution 35mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 66,00 €