TUNNELS

de Christopher COGAN
2009 / 16mm / coul-n&b / sonore / 1E / 10' 00

L’extérieur de l’intérieur à la lumière d’une bougie, ou les souris dans le serpent, pour ainsi dire. Le film prend un spectateur moyen et le transforme en voyeur du presque, quoique pas tout à fait, attendu. La beauté de la compréhension partielle lui sert de moyen d'expression, quoique nous ne devions pas trop nous préoccuper des échanges entre les scènes ou de la représentation des personnages au point de tuer le divertissement, une trop rare nuit de claustrophobie qui se déploie dans un espace temps suspendu et une peur prédatrice. C’est la texture de Tunnels pas du tout une surface mais une fenêtre vacillante vers la sombre terreur saccadée du mouvement et du son où on nous autorise un passage. A la scène finale, j‘étais libéré du souci de savoir ce que ça pouvait bien vouloir dire, pour une fois.
-Alan Flurry, Flagpole Magazine

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 38,00 €