DAMNED IF YOU DON'T

de Su FRIEDRICH
1987 / n&b / sonore / 1E / 42' 00

«La parole privée est au centre des films de Su Friedrich. DAMNED IF YOU DON'T poursuit certaines interrogations de Gently Down The Stream face au catholicisme et à la sexualité lesbienne. Mais à la différence de tous ses autres films, celui-ci investit plus directement, pour le pervertir, le cinéma narratif, en imbriquant plusieurs niveaux de récits. C'est ainsi qu'il incorpore le film de Michael Powell, Black Narcissus, tout en questionnant son idéologie, sa sexualité, etc. Il y a chez Su Friedrich une faculté à pervertir les genres qui n'a d'égale que son habilité à mêler des stratégies formelles jusqu'alors distinctes (...).
Faire converger les problématiques du documentaire et une subjectivité propre au cinéma personnel, introduire des effets filmiques afin d'interroger la perception du temps et de l'espace dans le récit d'une expérience, c'est-à-dire recourir à des procédés du cinéma structurel dans l'évocation d'une expérience affectivement chargée, sont des traits marquants du cinéma de Su Friedrich. Dans Damned If You Don't, elle investit le champ de la sexualité et de sa représentation dominée par le regard et le discours des hommes. Cette réappropriation féminine de l'image de la femme s'accompagne de l'affirmation du cinéma comme plaisir visuel.» yann beauvais.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (NTSC)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 29,976 ips
son son
prix de location 128,00 €