POEM 8

de Emlen ETTING
1932-1933 / 16mm / n&b / sonore / 1E / 19' 48




« Le ciné-poème d’Emlen Etting est ‘conçu directement dans le langage des symboles visuels en action.’ Il a voulu l’expressivité de la cinématographie portative pour représenter un observateur invisible. Peintre de formation, sa méthodologie consiste à ‘toujours vouloir faire des erreurs au nom du désir ardent de transcender. » - Bruce Posner

« J’ai pensé qu'il serait très intéressant d’utiliser le film différemment. Jusqu’à présent, on s’en était servi comme du roman, pour raconter une histoire, ou comme documentaire, il n’y avait rien entre les deux, et je voulais utiliser le film comme un moyen poétique, faire un poème comme ceux de T.S. Eliot, et le faire entièrement visuel, et c’est ainsi que j’en suis venu à faire mon film que j’ai appelé ‘Poem 8’ et autant que je sache, c’était le premier film à expérimenter cela en tant que médium poétique. » - Emlen Etting

New music: Rodney Sauer

Courtesy: Masterworks of American Avant-garde Experimental Film 1920-1970

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (HD)
version version restaurée
notes Nouvelle bande-son : Rodney Sauer
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son
prix de location 65,00 €