ALLEGRO

de Véronique GOËL
1980 / couleur / sonore / 1E / 25' 00

Cinq voix - cinq figures. Un groupe, ses contradictions. L'éclatement des individus et de leurs images vues ou renvoyées par les autres... Glissement continu du réel. Tout cela comme une musique composée à partir des sons des textes, des sons des musiques, des couleurs, des décors et de leurs mouvements.
«Précise, parce que consciente de ses limites, la caméra d'ALLEGRO enregistre sans retenir, perçoit sans influencer... Allegro, c'est de l'anti cinéma, au meilleur sens du terme... Allegro, ce n'est pas de la fiction, mais un film qui crée la fiction. Parce qu'il ne condense pas, ne conserve pas, ne retient pas ce qui est vague, peu sûr, momentané et fugace ; parce que Véronique Goël en dépit de moyens techniques les plus simples et les moins spectaculaires réussit même à exprimer le fugace en lui conservant sa fugacité, Allegro est important et intéressant dans l'optique de la discussion d'un nouveau langage cinématographique.» E. Schwarz.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son magnétique
prix de location 76,00 €