UN AUTRE ÉTÉ

de Véronique GOËL
1981 / 16mm / n&b / sonore / 1E / 86' 00

Film courageux, puisque «expérimental», comme on le dit maladroitement, d'un effort de recherche d'expression aussi ancien que le cinéma lui-même...
Ni abstrait, ni hermétique, UN AUTRE ÉTÉ sollicite simplement de ses spectateurs un autre regard. Une attitude d'attention et de contemplation qui ne prend pas appui sur la narration, mais plutôt sur ce qui constitue la matière cinématographique elle-même. L'image et le son délivrés l'un de l'autre pour mieux se mettre mutuellement en relief, pour donner plus de force à ce qui fait l'essentiel de leur langage, pour rejoindre plus directement ce résidu, réflexions, impressions et sensations, qui demeurent d'un film, alors que le récit est depuis longtemps oublié.
Donc, regarder et entendre Un autre été comme une composition orchestrale et non comme une histoire illustrée. De l'histoire, on verra la quintessence. Le rituel des levers matinaux ; le travail machinal, de pure subsistance (glisser de la publicité dans les boîtes aux lettres) ; les mêmes pas, les mêmes gestes, la même pièce où on se réveille jour après jour. La quotidienneté grise de banlieues sans caractère, lieux de rencontres anonymes, relations pauvres, bribes de dialogues. Un horizon qui fuit continuellement non vers le lointain, mais vers le néant de l'indifférence. De la poésie quand même: chants d'insectes, rires d'enfants, et la nature, pesante et belle.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 303,00 €