THE VISION MACHINE

de Peggy AHWESH
1997 / 16mm / coul-n&b / sonore / 1E / 20' 00

«Dans un film comme THE VISION MACHINE, c'est la présence de la caméra qui établit que ce que nous voyons est bien «réel». Des femmes dansent au son de vieux 45 tours des années cinquante et soixante, passant sur de vieux tourne-disques. Parfois elles les bousculent, ce qui a pour effet de modifier ou d'interrompre la musique. Plus tard on les voit dîner à table, s'empiffrer et faire des plaisanteries féministes. La réalité de ces scènes tient précisément dans le fait que ces femmes refusent de nier l'existence de la caméra. Leur reconnaissance de la cette présence fait qu'il nous est impossible de penser que le film est une mise en scène d'une représentation hors champ. Les femmes jouent pour la caméra, mais elles le font dans la vie réelle, pas dans la fiction.» Steven Shapiro.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 84,00 €