SCALING

de Mike HOOLBOOM
1988 / n&b / sonore / 1E / 5' 00

Scaling présente en un acte de double vision le cinéaste peignant. Alors qu'il peint un rectangle noir sur un pan de mur, son double défait patiemment le travail du premier, laissant de nouveau le pan de mur intact. La caméra bouge et l'aire délimitée du «filmage» attire notre attention sur le cadre allant de l'enclos rectangulaire, qu'il se dépêche de noircir, au champ de vision de la caméra. Ce double geste nous fait remarquer les deux aspects du cadre: positif et négatif. Chacun d'eux est vu ici dépendant de l'autre, inverse de l'autre et opposé au suivant. Le même temps a été accordé au caché qu'au visible. La peinture de Hoolboom ressemble à un test de Rorschach animé. Ce que nous appréhendons dans ce test de Rorschach est le fait que chaque geste amène à son effacement, chacun de nous vivant dans un équilibre entre le visible et l'invisible, alors que nous risquons de payer tribut uniquement au premier.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 21,00 €