WHITE CALLIGRAPHY

de Takahiko IIMURA
1967 / n&b / silencieux / 1E / 11' 00

«A mon avis, le film le plus intéressant des premiers films d'Iimura, du moins de ceux que j'ai pu voir, est White Calligraphy. Pour faire ce film abstrait, Iimura a dessiné les caractères du Kojiki, «la plus vieille histoire japonaise», directement sur de l'amorce noire. Puisque chaque photogramme contient un idéogramme, le film produit un collage rétinien continu, qui est parfois interrompu dans les dernières minutes par des moments de noir total. White Calligraphy est une sorte de poème concret cinématographique.» Scott MacDonald.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 40,00 €