1/4 / C REGENERACIONES DE VHS A VHS

de Antoni PINENT
1999-2000 / Vidéo / couleur / sonore / 1E / 14' 30

Ce mécanisme de fonctionnement de la conscience est joué par exemple dans C regeneraciones de VHS a VHS d’Antoni Pinent. Une sélection d’images d’un enfant, tournées à la maison avec une camera super-VHS, est copiée puis reproduite en série à l’envers sur une cassette vidéo, c'est-à-dire depuis l’âge actuel de l’enfant de dix ans jusqu’à son baptême. Le résultat est une cassette de 15 min répétant continuellement le même passage, avec les mêmes paramètres, mais qui est recopiée 25 fois et perd de sa qualité à chaque génération. Ainsi le spectateur croit oublier (la perte de qualité) des images alors qu’elles deviennent proches de leur qualité originelle d’enregistrement. La clé est que le montage est réalisé à l’envers de manière graduelle, de l’état actuel de l’enfant, qui se souvient à peine de ses visions et des sons à la même acuité des faits qui est « d’exprimer l’expérience de l’enfance ». Ce que le spectateur voit pendant les trois premières minutes est de la “neige” pure car il s’agit du bloc d’images contenu dans la dernière génération de la vidéo, c’est l’état de chute dans l’oubli. Mais soudain, des images décodées et des sons commencent à apparaitre. Bizarrement et de manière désordonnée, seulement quelques blocs d’images sont privilégiés, car ils apparaissent avant d’autres et plus clairement (en particulier celui où l’enfant, tel un fantôme, déguisé en Dracula, se regarde dans un miroir). Ainsi, à travers le mécanisme d’un trop long suspense, les sons et les visions sont découverts et “rappelés à la mémoire”.

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution Betacam SP (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
langue originale catalan & espagnol
prix de location 38,00 €

format de distribution Fichier sur serveur (PAL)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 25 ips
son son
langue originale catalan & espagnol
prix de location 38,00 €