© Johann Lurf


© Johann Lurf


© Johann Lurf


© Johann Lurf

ENDEAVOUR

de Johann LURF
2010 / Betacam Numérique / couleur / sonore / 1E / 16' 00

Le film Endeavour de Johann Lurf oscille entre documentaire, film d’avant garde et science fiction. Ce mélange très particulier de matériel et de techniques donne au spectateur un sentiment de vol dans les airs car le film s’échappe continuellement de la gravité des genres et des définitions toutes faites. Lurf utilise des séquences de la NASA lors du lancement de la navette spatiale de nuit et de jour suivant la fusée de lancement à son décollage jusqu’à son amerrissage. Chaque lancement est filmé par six caméras, une caméra en bas, une au milieu et une autre en haut des deux fusées de lancement. Lurf filme cette séquence simultanément et la monte ensuite, en passant d’une caméra à une autre toutes les 9 images, avec pour résultat trois coupes par seconde. La bande sonore du jour de lancement est intégralement utilisée, avec le son isolé de chaque roquette sur les niveaux gauche et droite, alors que le lancement de nuit est silencieux, avec une étrange bande son « fantôme » composée des échos du premier lancement. La structure strictement formelle du film- une structure résultant du matériel original – résulte de son effet mystérieux et hallucinatoire, où le documentaire chemine vers un cinéma d’avant-garde. Lurf intervient ici sur le temps, qui n’est plus synchronisé sur la séquence, mais qui apparait dans le rythme du montage, une danse circulaire de six pas puis un pas en avant.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution DCP sur serveur (SMPTE 2K)
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 30 ips
son son
prix de location 62,00 €