SPRING

de Thomas KORSCHIL
1991 / couleur / silencieux / 1E / 3' 00

Secouer le monde (et par là même l'esprit) avec son oeil..., le mettre (en partie) en boîte (comme nous le faisons) et le secouer, doucement, afin de (re)donner vie à ses particules (du monde, de l'esprit), afin de trouver un sens quelconque... à «tout». Un souvenir, capturant... (en vain) du temps (perdu), nous traversant comme l'ombre d'un nuage rapide. (Inertie !) Cependant «un film charmant».

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 19,00 €