MASS FOR THE DAKOTA SIOUX

de Bruce BAILLIE
1963-1964 / 16mm / n&b / sonore / 1E / 24' 00

Le film commence par une courte instruction: «Aucune chance de vivre pour moi, Mère, tu peux tout aussi bien pleurer.» Sitting Bull, chef Sioux Hukpapa. Applaudissements pour une figure solitaire qui meurt dans une rue. Introït: une longue section légèrement exposée et montée dans la caméra. Kyrie: un motard traversant le San Francisco Bridge accompagné par un chant grégorien, enregistré dans le monastère trappiste de Vina en Californie. L'épître est en plusieurs parties. Dans cette partie centrale, le film devient progressivement outrancier ; les documents viennent du cinéma ou de la télévision, et sont rephotographiés directement de l'écran. Le son de la messe s'élève et retombe. Gloria: le son d'une sirène accompagne une courte séquence avec une Cadillac 33 passant sur le Bay Bridge et disparaissant dans un tunnel. La section finale commence avec l'offertoire dans une procession de lumières et de figures pour le second chant. La personne anonyme vue lors de l'introït est à nouveau découverte, morte sur le trottoir. Le corps est consacré puis emporté, devant les gens indifférents, isolés, au son du dernier chant. La messe est traditionnellement une célébration de la vie, aussi existe-t-il une contradiction entre la messe et la mort. La dédicace s'adresse aux croyants anéantis par la civilisation qui a transformé la messe.

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 89,00 €

format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son optique
prix de location 89,00 €