ORGANISATION II

de Christian LEBRAT
1977 / couleur / silencieux / 1E / 5' 00

(...) Pour moi, partir avec la bande, c'était une façon de me réapproprier le cinéma en mesurant à ma manière le support film. Et la couleur était le moyen de repartir à zéro avec des formes pures et d'éviter ainsi tout envahissement extérieur.
Et puis la couleur a priori permet tout, son expression est sans limite. La couleur, c'est la lumière qui vient sculpter l'espace. Seule la couleur peut parfois échapper à la forme et aux objets pour devenir vibration pure. La couleur, c'est la force de l'abstraction.
«C'est surtout dans cette dernière série que se matérialise une zone issue du film, une zone qui déborde l'écran sur ses côtés et qui pourrait être l'espace optique sécrété par le cinéma mais révélé à l'occasion de ce film. Ici Christian Lebrat, en inscrivant dans et sur le ruban filmique des séries de découpes variables qui se déplacent et cisèlent l'image, construit une intermittence d'intermittence.» Claudine Eizykman.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son silencieux
prix de location 36,00 €