ANOTHER VOID

de Paul CLIPSON
2012 / Super 8mm / couleur / sonore / 1E / 10' 30

Musique composée par Jefre Cantu-Ledesmabr. Orphée rencontre l'oiseau au plumage de cristal. Filmée dans la tendre nuit de San Francisco, cette étude de l’œil est composée par un contraste vertigineux entre couleurs et obscurité, par une partie de "drip painting", par des contours dessinés et par du collage cubiste. Elle élargit et intensifie l'exploration du processus manuel de montage in-camera, des petites et minutieuses manipulations optiques et des diverses relations entre rythmes et graphismes qui prennent formes grâce aux multiples strates audiovisuelles. "Another Void" est le résultat d'une pratique filmique continue en Super 8mm: de l'utilisation de toutes les limitations et de tous les avantages propre à ce format : plus de 100 images superposées, parfois jusqu'à cinq ou six images par secondes, se condensent au sein du film. Il en résulte la création d'un tableau surprenant en grande partie construit par l'aléatoire, tout en étant réalisé avec un modèle particulier en tête. Il y a six collages dans le film. Tout le reste du montage ainsi que toutes les superpositions sont exécutés avec la caméra. La structure globale du film ressemble à une œuvre musicale, comme celle de la bande sonore sculpturale composée par Jefre Cantu-Ledesma. Les rythmes et les expressions qui s'entrelacent créent un espace dont la portée semble d'une grande et imprécise envergure. Les superpositions visuelles révèlent une façon de décrire le monde par le geste et la répétition, par un acte de tournage précurseur de l'acte de vision même, par des choix qui sont effectués selon une obsession pour les formes, les couleurs et les textures. L'espace obscur de la nuit urbaine dévoile les palettes saturées des couleurs provenant des distributeurs automatiques de billets, des enseignes au néon et des publicités d'alcool. Ces objets trouvés et regroupés convergent dans une série de plans se chevauchant. Devenant ainsi de nouvelles compositions, ils créent des vues alternatives de la ville durant la nuit: une ville où l’œil enregistre non seulement, mais habite les rues qui s'entrecroisent telle une une sphère flottante au sein d'une métropole céleste. Le film en Super 8mm a été transféré en 16mm par Bill Brand.

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son séparé sur fichier numérique
prix de location 33,00 €