LITTLE GIRL

de Bruce BAILLIE
1966 / 16mm / coul-n&b / silencieux / 1E / 3' 00

«Film en trois plans, ce genre magnifique qui permet de penser jusqu'au bout les puissances du montage. Ici une petite fille un peu disgracieuse salue interminablement les voitures qui passent. Soit un plan noir et blanc, quelques instants prélevés dans la matière même du monde, quelques instants à la fois doux, insignifiants et tristes. Soit un deuxième plan, noir et blanc toujours, qui simplement en répète le motif et de ce fait atteste la profonde folie du premier. Tout est dit. Que peut la couleur ? Elle est une apparition mythologique, elle revient comme une hantise, la hantise de tout ce qui a disparu, sous forme d'une figure rouge ancestrale veillant sur le monde: un grand fantôme qui perdurera toujours.» Nicole Brenez.



Ce film n'est pas en distribution