BIG SUR: THE LADIES

de Larry JORDAN
1966 / couleur / sonore / 1E / 3' 07

Comme pour « Rodia-Estudiantina », un seul plan, qui résultait probablement d’un moment de déconcentration, a été supprimé de la bobine originale. Ce film visait à prolonger mes expériences sur le film « in-camera », et il est certainement l’un des plus réussis. Le long de la côte du Big Sur, la caméra capture une succession de fragments brefs montrant les femmes nues qui se baignent, jouent de la guitare, se coupent les cheveux, dorment. J’ai voulu ici utiliser le mouvement de la caméra pour « étaler » doucement les images sur l’émulsion du film, dans un parallèle avec des techniques propres à des médiums très différents dans la musique ou la peinture. J’ai toujours été intéressé par les parallélismes dynamiques qui sont nés au moment où la photographie sous sa forme immobile s’est émancipée dans le temps (parallèle avec la musique) et dans le mouvement (parallèle avec le coup de pinceau).

2 COPIES EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (NTSC)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 29,976 ips
son son
prix de location 21,00 €

format de distribution Fichier sur serveur (NTSC)
cadre de projection 4/3 (simple écran)
vitesse de projection 23,976 ips
son son
prix de location 21,00 €