N.Y., N.Y.

de Francis THOMPSON
1948-1958 / 16mm / couleur / sonore / 1E / 15' 36




Après avoir consacré huit ans de travail à la réalisation du film, Francis Thompson a réussi à créer un maginifique riff abstrait sur la ville de New York qui a à la fois « une touche cubiste et une touche dadaïste ». Quoique immédiatement cité par Aldous Huxley comme une « nouvelle forme d'art visionnaire », les originaux du film sont restés sous le lit de Francis pendant presque 30 ans.

L'expérience n'en demeure pas moins une capsule historique exquise qui non seulement documente le Manhattan des années 50 mais aussi - comme évoqué par le New York Times - constitue « l'un des rares véritables chefs d’œuvre » du mouvement florissant du cinéma expérimental aux États-Unis.

Déformées et filmées à travers un prisme, les images fracturées et vibrantes ont été réalisées par Francis Thompson avec une caméra Kodak Ciné-Special, équipée de miroirs "secrets", de kaléïdoscopes et même d'enjoliveurs de voitures réfléchissant la lumière. Son but était de créer un film minutieusement construit, en employant les techniques de distorsion de l'image au service de la structure dramatique du film. — Bruce Posner

Assistant de production : D.A. Pennebaker
Musique de Gene Forrell

Restauré par Bruce Posner et Anthology Film Archives à Cineric, Inc. et Trackwise à partir des éléments originaux 16mm et des copies 35mm fournies par Francis Thompson, masterisé à partir du négatif de préservation et la bande sonore numérisée.

Courtesy: Masterworks of American Avant-garde Experimental Film 1920-1970

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution Fichier sur serveur (HD)
vitesse de projection 25 ips
son son
prix de location 60,00 €