DENSITÉ OPTIQUE I

de Patrice KIRCHHOFER
1977 / 16mm / couleur / sonore / 1E / 27' 00




"Densité Optique I" est structuré par deux gestes puissants : décomposition du temps et décomposition matérielle. La pellicule, le défilement du film, la matérialité de l’image sont mis en scène dans un ralenti extrême, photogramme par photogramme. Le temps ainsi décomposé n’est plus celui des images filmées, mais celui des photogrammes qui défilent. La matière film s’impose alors au cœur du film, cette temporalité dirigeant le regard sur la décomposition plastique de l’image. On s’attarde sur sa destruction, totale, au point de devenir complètement abstraite.
"Densité Optique I" est une ekphrasis, une œuvre réflexive décrivant sa propre matérialité (pellicule, propriétés physiques de l’émulsion) et son mouvement originel (défilement de la pellicule)."

Raphaël Minnesota

1 COPIE EN DISTRIBUTION


format de distribution 16mm
cadre de projection 1,37 - Standard (simple écran)
vitesse de projection 24 ips
son son magnétique
prix de location 81,00 €